Unique en leur temps pour leur conception du mobilier, Antoine Philippon et Jacqueline Lecoq se sont rencontrés chez Marcel Gascoin en 1955 après des études à l’école Boulle pour l’un et l’ENSAD pour l’autre. Ils eurent une collaboration fructueuse jusqu’en 1955 (mort de Antoine Philippon) nourrissant la même éthique qu’ils ont très tôt suivie dans leur parcours : créer du mobilier résolument moderne pour le plus grand nombre. Ils utilisent des techniques et des matériaux industriels dans une économie de moyen propre à Jean Prouvé. D’abord décrier pour leur démarche « populiste » ils suivent leur démarche au service du beau et de l’harmonie  sans faire de concessions. Ils reçoivent bientôt l’assentiment d’une jeune génération qui veut rompre avec le style ampoulé de leur parents. De nombreuses inventions sont à porter à leur talent tel que les piétements chromés et l’utilisation du verre en tant que structure porteuse.

Leur création allie le confort, la fonctionnalité dans des formes simples, toujours élégantes et le rejet de toute ornement décoratif. Le résultat est d’une modernité éblouissante. Je vous laisse découvrir ces merveilleuses créations qui malheureusement aujourd’hui caracole dans les prix les plus élevés des créateurs de leurs génération.

antoine philippon jacqueline lecoq3

antoine philippon jacqueline lecoq 1'

antoine philippon jacqueline lecoq 2 antoine philippon jacqueline lecoq 4 antoine philippon jacqueline lecoq 6
antoine philippon jacqueline lecoq 9 antoine philippon jacqueline lecoq éphilippon_lecoq1antoine philippon jacqueline lecoq 12 philippon_lecoq3philippon_lecoq5philippon_lecoq7 philippon_lecoq4

Exposition à la Galerie Jousse – 18, rue de Seine 75006 Paris – Jusqu’au 1 novembre 2014.