Avec cette incroyable sculpture géante organique et au réalisme saisissant Henrique Oliveira nous plonge dans la vision d’une structure entre rêve et réalité. Il utilise pour cela un bois appelé « Tapumes » utilisé sur les chantiers au Brésil d’où il est originaire.
C’est encore au Palais de Tokyo jusqu’au 9 octobre courrez-y si vous le pouvez !


 

Une petite interview où il nous parle plus précisement de son travail en anglais : http://www.youtube.com/watch?v=DQaW3f3asVM