Parmi les artistes présent au festival de la photographie européenne Circulation actuellement au 104 à Paris on y découvre le talentueux Dzienis Przemek  qui nous livre  » I can’t speak, I am sorry » une série d’images évocatrices et esthétique qui nous parle de notre époque.

Les bases absurdes qui régissent les relations entre humains et objets bons marchés ou déjà utilisés, comme un morceau de carton ou une paire de collants, sont imprégnés de vacuité et de quiétude. Cet aspect est encore accentué par l’esthétique minimaliste des photographies de Przemyslaw Dzienis, par sa gamme de couleurs vives et maîtrisées. Pourtant, ce qui frappe le plus, dans ces images, c’est l’absence d’expression des visages, dont il est difficile de dire s’ils sont pensifs ou s’ils semblent passer là sans y penser. Leur distance et leur refus d’engager le contact induit une douce mélancolie. Paradoxalement, ces visages fermés sont empêchés ou dépassés par les objets qui les entoure et qui sont, en soit, tout à fait inoffensifs.

http://www.pszemekdzienis.com/

Pour découvrir d’autres artistes européens :
http://www.festival-circulations.com/-Les-artistes-

 

Les NewZ de MIAOW !